Commencer à donner le sein grâce au crawl du nouveau-né
Commencer à donner le sein grâce au crawl du nouveau-né
 
Notre page d'accueil
Regarder la vidéo
10 étapes pour un allaitement réussi
Préface
Introduction
Script vidéo
Questions fréquentes
Bilan scientifique
Notre vision des choses
Références
Articles et couverture médiatique
Liens vers d'autres sites
Remerciements : les critiques, l'équipe scientifique et technique, contributions diverses
Contactez-nous

Download
Download Initiation of Breastfeeding by Breast Crawl - Dossier 548kbEnglish
Italiano
 

Follow Us


Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0
 


Questions fréquentes

Nous n'avons jamais ni entendu parler, ni vu cela avant. Comment avez-vous découvert le crawl du nouveau-né ?

 

  1. Nous n'avons jamais ni entendu parler, ni vu cela avant. Comment avez-vous découvert le crawl du nouveau-né ?
  2. Si le crawl du nouveau-né est prouvé scientifiquement, pourquoi n'est-il pas pratiqué ?
  3. Dans les nombreux endroits où l'allaitement ne débute pas avec le crawl du nouveau-né ou une méthode similaire, comment est-ce pratiqué ?
  4. Quels avantages offrent l'allaitement maternel précoce ? Dans quelle mesure le crawl du nouveau-né est-il supérieur aux autres pratiques mises en place pour commencer l'allaitement, pour ce qui est des avantages suivants ?
  5. Est-ce que tous les enfants évoluent dans ce sens ? Nous aimerions essayer cette méthode dans notre maternité. Pouvez-vous nous donner quelques conseils supplémentaires ?
  6. Quelle est la signification du contact 'joue contre joue' montré dans la vidéo ?
  7. Pourquoi faire passer l'enfant par toutes les étapes du crawl du nouveau-né ? Il paraitrait logique d'aider le nouveau-né à effectuer sa première tétée dès qu'il semble prêt à téter.
  8. Si le nouveau-né a réussi avec succès le crawl du nouveau-né et effectué sa première tétée, est-ce que cela garantit un allaitement réussi par la suite ?
  9. Avez-vous déjà essayé le crawl du nouveau-né avec des nouveau-nés prématurés ou en sous –poids ? Quelles sont les contre-indications?
  10. Est-ce que le crawl du nouveau-né est possible si l'enfant est né par césarienne ?
  11. Il y a beaucoup de monde autour de la mère dans la vidéo. Est-ce normal ?
     

 

2.1 Nous n'avons jamais ni entendu parler, ni vu cela avant. Comment avez-vous découvert le crawl du nouveau-né ?

Nous avions connaissance d'articles scientifiques décrivant ce phénomène depuis de nombreuses années. Il y a deux ans environ, en 2005, nous avons découvert le crawl du nouveau-né dans un manuel de néonatologie dont le titre est Care of the High-Risk Neonate, écrit par le Dr Marshall Klaus et le Dr Avroy Fanaroff. C'était la première fois que nous trouvions un manuel recommandant le crawl du nouveau-né comme méthode pour commencer l'allaitement. La très bonne description et les informations scientifiques rigoureuses nous ont beaucoup marqués. Le crawl du nouveau-né fut au départ décrit par le Dr Ann-Marie Widström, le Dr Anna-Berit Ransjo-Arvidson, le Dr Kyllike Christensson, Ms Ann-Sofi Matthiesen, le Dr Jan Winberg et le Dr Kerstin Uvnäs-Moberg du Karolinska Institute, en Suisse.

Cette recommandation fut discutée par les obstétriciens Rachna et Kartik Bhagat, qui acceptèrent de la mettre en pratique dans leur service maternité de Grace Maternity and Nursing Home, à Kandivali, Mumbai. Le crawl du nouveau-né y fut observé comme il avait été décrit dans le livre. Ce fut une expérience exaltante pour les parents comme pour l'équipe entière, qui eurent l'impression d'assister à un miracle. Le crawl du nouveau-né généra tellement d'enthousiasme et de motivation que l'on pratiqua la méthode de manière régulière. Il y avait un contraste évident avec les lourds efforts fournis par le passé pour tenter de mettre en place d'autres méthodes. Le crawl du nouveau-né semblait être la méthode la plus fiable et la plus facile pour mettre en place cette recommandation de « commencer l'allaitement maternel dans l'heure qui suit la naissance » (4ème étape). Nous étions convaincus que le crawl du nouveau-né pouvait grandement changer les méthodes pour commencer l'allaitement.

Par conséquent, BPNI Maharashtra adopta le crawl du nouveau-né comme une méthode conseillée pour commencer l'allaitement. Expliquer la méthode du crawl du nouveau-né fit ensuite partie de nos trois jours d' ateliers pratiques pour l'IYCF (l' alimentation du nourrisson et du jeune enfant, Infant and Young Child Feeding). Un enregistrement vidéo réalisé pendant un atelier à Nandurbar (dans le Maharashtra) en décembre 2005 fut ensuite utilisé pour un programme d'une journée de sensibilisation à l'intention des employés des services médicaux, pour conseiller les membres dirigeants du gouvernement, et aussi lors des séances de conseils prénatales pour les femmes enceintes. Les réactions furent partout très enthousiastes.

Cela nous incita à transformer le clip vidéo en un documentaire. Nous avions le sentiment que le crawl du nouveau-né méritait une dissémination à l'échelle mondiale afin d'augmenter le nombre d'allaitements maternels, de permettre le succès de l'allaitement, et au final de réduire la mortalité néonatale, infantile et les taux de mortalité et de morbidité des enfants de moins de 5 ans.

top of page

Si le crawl du nouveau-né est prouvé scientifiquement, pourquoi n'est-il pas pratiqué ?

2.2 Si le crawl du nouveau-né est prouvé scientifiquement, pourquoi n'est-il pas pratiqué ?

Beaucoup d'aides-soignants dans les services de maternité n'ont sans doute pas le réflexe de mettre en pratique la recommandation de commencer l'allaitement dans l'heure qui suit la naissance. Les pratiques et les procédures suivies pour des raisons d'efficacité ou de prétendues raisons scientifiques peuvent aussi interférer. Dans ces conditions, la connaissance et la pratique du crawl du nouveau-né sont presque impossibles.

Même dans les endroits où les professionnels de la santé sont bien informés et ont envie de commencer l'allaitement maternel dans l'heure qui suit la naissance, il manque une bonne connaissance du crawl du nouveau-né. Peu de manuels, en dehors du livre du Dr Klaus, font mention de ce phénomène ou décrivent avec précision les techniques qui permettent de commencer à allaiter. Le crawl du nouveau-né ne fait pas partie des programmes standards médicaux ou sanitaires.

Les documents fournis par l'OMS et l' UNICEF concernant l'initiative des hôpitaux pour le bien-être des enfants (BFHI, Baby Friendly Hospital Initiative) qui recommandent de commencer l'allaitement maternel dans l'heure qui suit la naissance ne décrivent que vaguement la technique du crawl du nouveau-né. Pourtant, une méthode définie doit être décrite avec clarté. Le crawl du nouveau-né permettra de combler cette lacune et donnera plus de poids à cette recommandation.

Même dans les maternités reconnues pour accorder un soin particulier à l'enfant, la 4ème étape n'est pas souvent pratiquée comme il le faudrait. Pour qu'elle soit parfaitement respectée, il faut que l'enfant prenne sa 1ère tétée dans l'heure qui suit la naissance, quelque soit la durée et la qualité du contact peau –contre- peau et la durée de la 1ère tétée. Les services de maternité s'autorisent parfois aussi à étendre la limite d'une heure d'une demi-heure à une heure, voire d'une heure pleine. (le tout appuyé par de la documentation parfois).

Pourtant, quelques rares endroits commencent l'allaitement par le crawl du nouveau-né ou un processus similaire qui équivaut au crawl du nouveau-né, sans en porter le nom.

top of page

2.3 Dans les nombreux endroits où l'allaitement ne débute pas avec le crawl du nouveau-né ou une méthode similaire, comment est-ce pratiqué ?

Pour le savoir, nous devons avoir connaissance des diverses pratiques qui interviennent avant ou juste après la naissance (pratiques en rapport avec l'accouchement). Certaines pratiques sont nécessaires, d'autres devraient intervenir plus tard, et d'autres ne sont plus recommandées.

Pour la mère :

  • Les médicaments pour soulager la douleur
  • L'épisiotomie : une petite incision pour élargir l'orifice vaginal qui doit être recousu immédiatement après la naissance.
  • Faire sortir la mère de la pièce d'accouchement

Pour l'enfant :

  • La succion –déglutition (oropharynx)
  • Sécher le bébé entièrement
  • Couper le cordon
  • La pesée
  • Introduire le tube orogastrique pour vider l'estomac de son contenu
  • Injection de vitamine K
  • Baigner le bébé
  • Envelopper le bébé (habillement)

La plupart des usages qui ont lieu dans la salle d'accouchement empêchent le premier contact naturel entre l'enfant et la mère. La section 2.5 en discute les lignes directrices.

La plupart du temps, le nouveau-né, déjà enveloppé, est présenté à sa mère dans la salle d'accouchement même, ou bien dans la chambre, afin que la mère le nourrisse en position assise ou couchée (sur le côté).

Le contact peau-contre-peau entre le nouveau-né et sa mère peut être partiel ou inexistant. La durée du contact peau-contre peau et de la tétée (premier allaitement) est aussi extrêmement variable.

top of page

2.4 Quels avantages offrent l'allaitement maternel précoce ? Dans quelle mesure le crawl du nouveau-né est-il supérieur aux autres pratiques mises en place pour commencer l'allaitement, pour ce qui est des avantages suivants ?

L'allaitement maternel précoce offre de nombreux avantages pour la mère, comme pour l'enfant.

  • Il aide à garder l'enfant au chaud
  • Il permet au nouveau-né de pouvoir s'alimenter par la suite de manière plus rapide et efficace
  • Le nouveau-né reçoit du colostrum dès la première tétée. Le colostrum contient une haute teneur d'antibiotiques (immunité). Le nouveau-né commence à développer des colonies de germes inoffensifs (flore bactérienne) qui proviennent de sa mère. Ces deux choses permettent une protection contre les infections, et sont donc importantes pour la survie de l'enfant.
  • Il aide l'utérus à se contracter, à évacuer plus rapidement le placenta, à réduire la perte de sang chez la mère et éviter ainsi l'anémie.
  • Il permet d'optimiser les taux de sucre, ainsi que les autres paramètres biochimiques dans les premières heures qui suivent la naissance.
  • Il permet d'évacuer le méconium plus tôt (premiers excréments vert-noirs) et ainsi de diminuer l'intensité de la jaunisse (physiologique) normale chez le nouveau-né.
  • Il assure la précocité et la longévité de l'allaitement maternel
  • Il permet de développer un lien plus fort entre la mère et l'enfant
  • Il peut peut-être contribuer à accélérer le développement du système nerveux chez l'enfant

Il est prouvé que la plupart de ces avantages sont optimisés par le crawl du nouveau-né, qui permet aussi au nouveau-né de s'acclimater de l'environnement intra-utérin à l'environnement extra-utérin. Ce processus naturel et instinctif est également vrai chez d'autres mammifères. Ainsi, tous les avantages que l'on trouve à débuter l'allaitement maternel de manière précoce sont optimisés grâce au crawl du nouveau-né.

top of page

2.5 Est-ce que tous les enfants évoluent dans ce sens ? Nous aimerions essayer cette méthode dans notre maternité. Pouvez-vous nous donner quelques conseils supplémentaires ?

Le crawl du nouveau-né est une chose naturelle et instinctive. La majorité des nouveau-nés trouvent le sein de leur mère d'eux-mêmes et se mettent à téter spontanément. Cette technique a été montrée dans le document vidéo fourni. Cette méthode est simple, facile à reproduire, et n'exige aucun apprentissage complexe de la part du personnel.

Pour arriver à des résultats optimaux :

  • Discuter du crawl du nouveau-né au cours des séances de conseils prénatales. Faire savoir à la mère qu'elle doit porter des vêtements qui permettent le contact peau-à-peau.
  • Orienter le personnel vers cette technique.
  • Utiliser des analgésiques de manière réfléchie pendant l'accouchement.
  • Un enfant qui a poussé son premier cri correctement n'a pas besoin d'une succion oro-nasale.
  • Sécher le nouveau-né entièrement, à l'exception des mains.
  • Il est recommandé d'attendre 24h pour baigner l'enfant.
  • Ne pas introduire de tube oro-gastrique ou naso-gastrique, ni ne pratiquer de succion gastrique chez le nouveau-né.
  • Retarder l'injection de vitamine K, la pesée, la mesure, et l'habillement de l'enfant jusqu'à ce que la première tétée ait eu lieu.
  • Le nouveau-né et la mère doivent être couverts ensemble avec un linge, afin qu'ils aient chaud pendant le contact peau-contre-peau.
  • Surélever la tête de la mère sur un oreiller afin de faciliter le contact visuel entre la mère et l'enfant.
  • Ne pas laver/ essuyer les seins avant la tétée.
  • Poursuivre le contact peau-à-peau jusqu'à ce que la première tétée soit terminée.
  • La plupart des enfants finissent le crawl du nouveau-né en 30-60 minutes. Ainsi, si un nouveau-né a déjà été en contact peau-contre –peau pendant une heure ou plus, et n'a pas atteint le sein, ou bien a essayé plusieurs fois sans succès de le saisir, on peut alors le rapprocher du sein de sa mère et l'aider à le saisir.
  • Ne pas sortir la mère de la salle d'accouchement jusqu'à ce que la première tétée ait eu lieu.
  • Le père de l'enfant, ou bien une femme proche de la mère, doit être intégré(e) à cette interaction très chargée émotionnellement. Si cela n'est pas possible juste après la naissance, ils doivent être présents le plus rapidement possible une fois que cela est acceptable.

top of page

2.6 Quelle est la signification du contact 'joue contre joue' montré dans la vidéo ?

Quelle est la signification du contact 'joue contre joue' montré dans la vidéo ?

Nous encourageons cet instinct naturel parce que la mère veut pouvoir regarder et toucher son enfant de très près (tout autant que le nouveau-né a besoin de voir le visage de sa mère). Elles désirent également embrasser l'enfant. En Inde, il y a aussi une coutume qui veut que la mère prononce un message sacré à l'oreille de son enfant (pratiquée par certaines communautés). Pour faciliter cela, nous avons découvert le contact joue contre joue. Toutes les mères apprécient ces premiers instants. Beaucoup sont très émues, certaines ont des sanglots de joie, et on a même vu certaines mères lécher leur enfant, (de la même manière qu'une vache ferait avec un veau). Après avoir permis cette interaction, on positionne l'enfant dans une position qui permette le crawl du nouveau-né. Le contact joue contre joue ne peut se substituer au contact plein, peau contre peau.

top of page

2.7 Pourquoi faire passer l'enfant par toutes les étapes du crawl du nouveau-né ? Il paraitrait logique d'aider le nouveau-né à effectuer sa première tétée dès qu'il semble prêt à téter.

Les interactions entre la mère et l'enfant ne sont pas restreints aux seuls besoins nutritionnels. La transition de l'univers intra-utérin à extra-utérin est rendu plus agréable grâce au crawl du nouveau-né ; Commencer le contact peau contre peau très tôt offre divers avantages qui ont été énumérés. Ainsi, se concentrer seulement sur la première tétée n'est pas justifié.

Est-ce que le crawl du nouveau-né doit être interrompu quand le nouveau-né semble prêt à téter ? Serait-il opportun dans ce cas d'aider le nouveau-né à s'attacher au sein ? Cela demande plus de réflexion et de recherche. Mais nous pensons qu'interrompre un processus instinctif et naturel peut ne pas être bénéfique. Poursuivre le processus permet sans doute une stimulation naturelle, précoce et optimale des divers organes sensoriels et du cerveau. Le nouveau-né atteint le téton en faisant des mouvements de massage. Cela a pour effet de faire se contracter le téton et de le rendre plus proéminant, mais permet aussi de libérer une hormone appelée l'ocytocine. Cela aide à la première tétée.

top of page

2.8 Si le nouveau-né a réussi avec succès le crawl du nouveau-né et effectué sa première tétée, est-ce que cela garantit un allaitement réussi par la suite ?

Le crawl du nouveau-né est une méthode merveilleuse pour débuter l'allaitement maternel. Une première tétée bien menée ne garantit pas pour autant un allaitement réussi. C'est sans aucun doute la première grande étape d'un processus qui culmine avec une lactation régulière dans les jours qui suivent.

Au cours de cette période, les mères ont besoin d'identifier et de répondre aux signaux nutritionnels de l'enfant et s'assurer que ce dernier est nourri au moins 8 fois par tranches de 24 heures. La régularité des prises alimentaires et du contact peau- contre - peau sont la clé du succès. Garder son enfant dans la même chambre, imposer les tétées, s'assurer d'une bonne position physique, d'un bon contact tactile avec l'enfant, tirer son lait avec régularité, le tout associé à un soutien adéquat pour la mère, sont des éléments cruciaux pour réussir la lactation.

top of page

2.9 Avez-vous déjà essayé le crawl du nouveau-né avec des nouveau-nés prématurés ou en sous –poids ? Quelles sont les contre-indications ?

Si le nouveau-né prématuré ou en sous – poids n'a pas de difficultés respiratoires, le crawl du nouveau-né est possible. En revanche, le temps du contact peut se trouver réduit parce que ces nouveau-nés ont besoin d'être transférés en soins intensifs, ou vers une unité spécialisée pour les prématurés. Dans ce cas, si le nouveau-né semble prêt à téter, il faut l'aider à prendre sa première tétée. Les nouveau-nés qui n'ont pas besoin d'être transférés peuvent poursuivre le crawl du nouveau-né. La plupart des nouveau-nés y réussissent. Malheureusement, nous ne disposons pas de chiffres précis. Nous ne disposons pas d'étude publiée à ce sujet.

Des difficultés respiratoires peuvent être considérées comme des contre-indications au crawl du nouveau-né. Même dans ces cas-là, nous nous assurons que l'enfant est montré à sa mère et elle est encouragée à l'embrasser, le toucher, et le dorloter avant qu'il ne soit transféré.

top of page

2.10 Est-ce que le crawl du nouveau-né est possible si l'enfant est né par césarienne ?

La technique standard du crawl du nouveau-né n'est évidemment pas possible en cas de césarienne. Mais comme la majorité des césariennes sont maintenant réalisées sous anesthésie péridurale, la mère est parfaitement consciente. Le nouveau-né est présenté à la mère et le contact joue contre joue peut avoir lieu.

Le nouveau-né est ensuite placé sur le buste de sa mère, la tête vers le haut, à côté de l'anesthésiste, alors même que l'acte chirurgical se poursuit. La mère a besoin d'aide pour trouver la bonne position et tenir son enfant. L'équipe aide l'enfant à prendre le sein de sa mère dès qu'elle semble prête pour la suscion, permettant ainsi la première tétée, aussi longuement que la situation chirurgicale le permet.

Si l'état de la mère ou de l'enfant ne le permettent pas, le nouveau-né est donné à la mère dès que possible. Il n'y a pas d'observations ou de recommandations spécifiques dans ce cas particulier.

top of page

2.11 Il y a beaucoup de monde autour de la mère dans la vidéo. Est-ce normal ?

L'accouchement et le premier contact sont des instants pendant lesquels une mère et un nouveau-né ont besoin d'intimité. Ainsi, personne à part le strict personnel médical nécessaire, le père de l'enfant et/ ou une femme proche de la mère ne doivent être présents dans ces moments intimes chargés d'émotion.

La vidéo fut réalisée pendant l'un de nos ateliers de pratique destinés à former 30 personnes. Nous avions autorisé quelques participants dans la salle d'accouchement pour leur enseigner la technique du crawl du nouveau-né. Nous avions au préalable consulté la mère et sa famille.

top of page



  16 June, 2014
 
Notre page d'accueil Regarder la vidéo 10 étapes pour un allaitement réussi Script vidéo Questions fréquentes Bilan scientifique Notre vision des choses Références Articles et couverture médiatique Liens vers d'autres sites The Mother and Child Health and Education Trust
Feedback Form
Feedback Analytics